Wwoofing : Stannary Hills Farm in Mutchilba

24/06/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Mon 4ème wwoofing : Stannary Hills Farm à Mutchilba. Petit village, peuplé seulement que d’une cinquantaine de personnes incluant les enfants, se trouve à 100kms à l’ouest de Cairns. Jan et Graham, ainsi que leurs 3 enfants, Jordan, Anna & Neve, vivent dans une ferme. Cochons, moutons, chevaux, un coq (qui nous réveille tous les matins ^^ lol), poulets, un chien et un chat. Ils cultivent principalement les sweet, sweet, sweet potatoes (je ne sais plus si on en a en France, je ne me souviens plus ? Papi doit bien faire ça ?! Patates rouges sucrées, mais pas sûr que ça porte ce nom en France si on en a, peut-être patates douces,) mais aussi les citrons verts, lychees, papaye…

 

Nous étions une dizaine de wwoofeurs. Ce wwoofing était totalement différent des autres, et c’est vraiment le meilleur !! La famille est extraordinaire. Toujours le sourire, toujours en train de rire et de déconner… Très friendly !!

 

Vu le nombre de gens qu’ils ont à nourrir, la méthode est simple. Nous vivions dans notre petit « chez nous » aménagé. Une petite cuisine, avec un abri extérieur, une seule douche pour tout le monde, 2 toilettes et quelques chambres aménagées autour de la maison (dans le shed aux citrons verts pour ma part), caravanes, school bus (il était chauffeur de bus d’école il y a plusieurs années et a gardé le vieux bus qui sert de chambre lol)… C’est assez fun !

 

Lorsque je suis arrivée, j’ai été accueillie par tout le monde, très gentiment. Il y avait donc : Kayo une japonaise, Claire une anglaise, Matina & Jasmine 2 s½urs jumelles allemandes, Pierre & Sébastien 2 français, Mina une coréenne, Sue seconde coréenne, et Satoshi japonais. Et ici, pas question de parler français même entre français. Graham nous « oblige » à parler anglais. S’il surprend quiconque à parler sa langue natale, il doit manger un épice cru, provenant du Chili. Au début, je respectais la règle, mais je dois avouer qu’au fil du temps, j’ai pris de mauvaises habitudes. De toute manière, personne ne mange finalement ces épices par force, à part les français Pierre et Seb qui abusent un peu trop sur le français mais ils ont l’air, surtout Pierre d’apprécier ces épices. Ils le font exprès… No souci !! J’en ai juste mangé 2 fois, des bouts minuscules mais suffisant pour moi, qui ai horreur des épices. La dernière fois était lorsque Jan nous a appris à faire de la sweet chili sauce. Pas mauvais. Sucré (à fond !) et pas très épicé. Je n’avais pas osé goûter au début cette sauce, jusqu’à ce qu’il n’y en ai plus et que les français ont décidé d’en faire. Jan nous a donc montré. Et après cette sauce faite, j’ai enfin testé.

 

Jan nous a concoctés aussi des brioches une fois, faites avec les sweet potatoes. Je suis impressionné par ce qu’on peut faire avec ça. Si elle ne nous aurait pas dit que c’était les patates que nous étions en train de manger, je ne l’aurais pas deviné.

 

Le soir de mon arrivée, nous étions tous conviés au rassemblement à Mutchilba pour le match de rugby entre le Queensland & le New South Wales. Il fallait donc aider à préparer. Puis nous avons pu boire un peu de bière, vin… C’était très convivial entre wwoofeurs, mais je dois avouer que sinon, rien de bien particulier à dire. Ce même genre de soirée s’est reproduit une autre fois.

 

 

Journée type : réveil à 6h20. Nous devons être prêts à 7h, mais bon Graham et Jan ne sont pas très pressés par le temps (en général !) et il arrive que l’on commence le travail à 7h30 car quand ils arrivent le matin, c’est pour papoter. A environ 9h, direction la maison de Jan & Graham pour un second petit déjeuner, plus consistant (thé ou café, tartines de galettes de céréales avec ce que tu veux : confiture, vegemite, fromage, tomates, concombre, salami ou autre viande, thon mayonnaise, ½ufs mayonnaise. Sans oublier les fruits : bananes, papayes, oranges, fruits de la passion). Un régal ! Et nous traînons comme ça jusqu’à 10h à discuter avec cette petite famille. Retour au travail jusqu’à 12h. Ensuite retour à notre petit « chez nous », et 2 personnes, à tour de rôle, sont chargées de faire à manger pour tout le monde ! Au début, je dois avouer que ce n’était pas simple, savoir doser pour 10 personnes (nous sommes montés jusqu’à 14 wwoofeurs, ouh la la… lol). Mais heureusement, les anciens savent… Et nous sommes 2 ! Donc le temps que le lunch soit prêt, glandage, bavardage, bouquinage, bronzage, swimming dans l’étang (agréable endroit où l‘on peut nager, faire des sauts « backs flips » que je n‘arrive pas bien sûr, ski nautique mais ça c’est seulement quand Graham est là pour conduire le bateau à moteur)… Après lunch, la même chose…

 

Jusqu’au travail de l’après-midi, qui commence en général à 16h jusqu’à 17h. Mais ça dépend. Des fois nous pouvons commencer plus tôt, et des fois bien plus tard ! Et quelques fois, nous avions l’après-midi de libre.

 

Vers les 18h, les 2 personnes chargées de faire à manger commencent à cuisiner, pendant que la douche tourne à tour de rôle. Mais 10 personnes c’est long, et ça dure jusqu’à 20h ou 21h, mais aussi nous traînons beaucoup. Rien d’autre à faire. Nous sommes sales, pas grave :P !

 

 

Etre beaucoup de wwoofeurs a créé un lien amical, une ambiance. C’est super chouette. Ni trop, ni pas assez. C’est-ce que j’ai aimé. Et les liens créés avec Jan & Graham étaient vraiment agréables, tellement ils ont toujours le sourire, à toujours blaguer. Même si nous vivions à l’écart d’eux, nous avions l’occasion de parler très souvent. Au final, la routine était à la fois présente, et à la fois ne l’était pas.

 

 

Le travail était à la fois varié, et à la fois ne l’était pas lui aussi.

 

Weeding (désherber entre les plants de patates), picking & packing de citrons verts, digging (ramasser les patates) avec le tracteur-machine & packing.

 

Les autres fruits et légumes qu’ils produisent sont seulement pour eux.

 

 

Il y a une famille d’autrichiens qui est arrivé quelques jours après moi. Anna & Martin, avec leurs enfants Jeremias 6 ans, & Jonah presque 3 ans (oui le wwoofing est pour tout âge ^^). Jeremias comprend l’anglais, et le parle un peu, assez pour discuter un peu avec lui, mais la petite aussi comprenait des trucs et nous parlait anglais de temps en temps. C’était marrant. Leur présence a été agréable. Ils sont très gentils. Mais je dois avouer qu’il était temps qu’ils partent au bout d’une semaine (9 jours exactement, ils ont prolongé leur séjour), les gamins devenaient très fatigants ^^. Le calme est revenu après !!! Soulagement.

 

 

 

On fait une soirée avec la famille une fois la semaine, en général lorsque quelqu’un part. Donc quand Kayo est partie, elle nous a préparé des sushis ! Délicieusement bon. A ces occasions, Graham nous offre des bières et/ou vin. De quoi se mettre un peu bien, mais pas énormément, on en a pas assez L lol. Pour les jumelles allemandes, c’était soirée pizzas. Graham possède un four à pizza dehors, et manger des pizzas-maison, je dois avouer que c’était génial !!! Bonnes petites soirées. Et pour le départ de Sara & Claire, soirée pizzas une nouvelle fois, et cette fois j’ai participé à la préparation de la pâte. ;)

 

 

On a, un soir, été convié à un barbecue familial, du côté de Jan, à l’occasion de 2 anniversaires. C’était intéressant d’y participer. Mais j’ai plus eu l’impression de me retrouver à une fête du village. Lol.

 

Le lendemain de cette journée, no work ! Mais ce n’était pas prévu…. Du coup je n’ai pas fait de grasse mat’, chose que j’aurais fort apprécié. Mais du coup, avec les anglais, qui avaient une voiture, je suis allée à Millaa Millaa. Y’a des belles cascades par là-bas. Mais j’étais dégoûtée, la région était couverte de nuages, alors qu’à Mutchilba, le village se situe à l’entrée de l’outback, et il y fait tous les jours beaux et chauds (nuits fraîches par contre !!), alors que nous sommes en hiver ! On pouvait se baigner à cette cascade là mais elle était super froide apparemment, je n’ai pas osé y entrer :S.

 

 

Sinon Jan donne des cours de yoga et si on veut on pouvait y aller. Du coup, j’y suis allée une fois. Mais ce n’est pas vraiment pour moi finalement. C’est de la gym relax on va dire, très relax, mais faut être très souple, et je ne le suis pas du tout. Encore moins depuis ce wwoofing. J’ai du prendre du poids et pas qu’un peu. Là-bas, je ne bougeais pas tant que ça, et on mangeait bien.

 

 

Le frère à Graham fabrique son propre whisky. Il est bien gentil de m’expliquer comment il fabrique tout ça, mais je n’ai pas compris grand-chose, surtout que j’en ai rien à faire, je ne peux pas me l’encadrer son frère. Il est un peu spécial comme type. Et il ne va pas te faire goûter ce qu’il fait, pfffff !! Y’a que Graham pour te payer des verres de whiskys J

 

 

Un matin, Graham a viré les 2 coréennes et le japonais, ils ne travaillaient pas trop apparemment. Du coup on a fini à 6 wwoofers, et puis ce même matin, il a eu un coup de téléphone, une mauvaise nouvelle à propos de ses patates, du coup plus trop de travail après.

 

Je suis partie le même jour que Dennise, et ensuite il ne reste que 2 wwoofers, les 2 frenchies. Graham aime trop les français :)

 

 

J’ai décidé de rester une semaine supplémentaire là-bas, du coup j’y serais restée 4 semaines au total. J’ai trouvé cet endroit vraiment sympa. Ces sweet potatoes vont me manquer y’a pas de doute.

 

 

Maintenant, retour à Tully pour rechercher un nouveau job payé… D’ailleurs finalement j’avais donc appris par la suite que je mettais bien fait viré parce que je mettais pris la tête avec le gars… BREEEEF , on s’en fou hein ??!!!! Bien sûr….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par christelle
Le 26/06/2010 à 18:43:07
salut g vu les dernières photos avec un ami, il est content de voir ces paysages. tu rencontre beaucoup de monde. je pars à un concert de russie. salut


Laisser un commentaire