Great Ocean Road

12/01/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message

J’ai donc séjourné quelques jours à Melbourne, ville que j’apprécie franchement pas mal. Y’a tous pleins de trucs à faire… Comparé à Adelaide qui est totalement mort… Mais j’ai loin d’en avoir fait le tour en quelques jours, mais vu que j’y retournerais, pas de souci !

 

Et le mardi 5, je suis partie sur la Great Ocean Road, je redescends la côte. Je me suis arrêtée à Lorne, où il y a Béber et Cindy, mes frenchs girls que j’ai rencontré à Paris aux G’Days…Trop happy de les avoir revu !! :D

Donc j’ai squatté la tente avec Béber pour une nuit, tandis que Cindy dort dans le van avec son copain. J’ai rencontré leurs potes. Ils taffent dans un hôtel dans le petit village.

Mais leur van est en panne dû à une sacrée côte que le véhicule n’a pas du tout supporté. Et puis moi non plus je ne l’ai pas du tout apprécié, car qui dit van en panne, dit marche à pied. Et je ne vous raconte pas la galère avec tous mes sacs !! Même si je n’avais pas le plus lourd sur mon dos (on le portait pour moi !!), bah je vous assure que c’était hard…

 

Puis j’suis repartie le lendemain à Johanna, petit village paumé où je n’avais aucune connexion téléphonique (ça manque un peu tout de même J lol). Je suis restée en wwoofing 5 jours, chez Julian & Helen.

Taff pas très intéressant. Ils ont 2 chèvres et un bouc (pauvres bêtes !! Ils sont attachés par une laisse N’IMPORTE QUOI !! Ils changent régulièrement de squatte mais bon PFFF), des moutons (en totale liberté^^), des vaches, 3 poneys, des poules, et un chien.

J’ai donc aidé à débroussailler leur forêt, c’était super chiant. Surtout le premier jour où je me demandais quand j’allais déjeuner. A 14h je n’avais toujours pas mangé !!!!!!! Alors j’ai arrêté de bosser, faisant mine de prendre ma pause, j’attendais qu’elle décroche de son téléphone, objet qu’elle utilise sans cesse pendant des heures ! GRR ! Dès qu’elle a raccroché, c’était enfin l’heure de manger. Quelle joie !! Tous les jours nous ne mangions jamais avant 14h, et le soir ça tournait aux alentours de 22h-22h30. C’est pas dans leur habitude qu’elle m’a dit. C’est ça ouaaaaissss….

Sinon en fait ils ont des hébergements, genre de petits chalets, très sympa. Une fois les clients partis, fallait nettoyer pour l’arrivée des nouveaux. Puis j’ai donc repassé pas mal de draps pour que ce soit clean !

Rien d’intéressant en gros……

J’suis allée à Johanna Beach, où je n’ai pas osé me baigner, trop froide (bon faudrait juste qu’on m’y pousse et ça serait bon mais bon… ), et puis je n’ai même pas pu me bronzer sur cette belle plage, je me couvrais malgré la chaleur de la tête au pied pour éviter que les insectes me fassent chier !! Trop de petites bêtes qui te piquent, genre ça ressemblait à des moustiques mais en plus petit (pas loin de 10 qui te font chier en même temps, une sur chaque jambe, une sur chaque bras, deux dans le dos, une dans le cou, et 3 sur ton visage) GRRR ! Autant dire c’est insupportable ! Je n’avais qu’une envie c’était de fuir cet endroit sans mentir, mais je ne pouvais pas, j’étais avec mes hôtes… L

De toute manière, en Australie, si ce n’est pas les mouches qui te font chier, ce sont les insectes ! Elles sont collantes, pas moyen de s’en débarrasser dès qu’il fait chaud… C’est vraiment super pénible !!! Y’a de quoi devenir fou. Lol

Et j’ai pu me balader sur la Great Ocean Walk, au Great Otway National Park. Il y a trop de koalas dans ce coin là !! Je commençais à désespérer, on me disait qu’il y en avait plein et je n’en voyais aucun. Mais au bout d’une heure, j’en suis tombée sur une dizaine. J’ai bombardé mon appareil de vidéos. Le premier que je vois, je le matte depuis 5 minutes, lorsque derrière moi, j’entends un bruit qui m’effraie pas mal. Limite un ours (j’sais pas quel bruit ça fait, mais j’ai trop eu peur, du coup, je compare le bruit à un ours mdr, même si je me doute bien que l’ours m’aurait dix fois plus effrayée lol) !! Finalement c’était un koala, mais il était tellement près de moi, et vu que je n’avais encore jamais entendu le bruit qu’il pouvait faire, j’étais assez surprise. Finalement après je m’y suis habituée, mais j’en ai pas ré-entendu comme le premier, tellement près qu’il me pétait les oreilles !! Lol

Enfin voilà, j’ai pu admirer tous les koalas en pleine nature… Happy !!

 

Mais sinon je pense que je vais arrêter le wwoofing pour le moment. C’est pas que j’m’ennuie mais j’apprends rien et les gens ne sont pas réellement passionnants. L’avantage est juste que je ne dépense pas, et quand je ne sais pas quoi faire, ça me permet de me poser un peu, de réfléchir et de pouvoir envisager des solutions pour la suite. Si j’étais restée sur Melbourne, j’aurais continué à dépenser avant de savoir qu’est-ce que j’aurais fait (taff fruitpicking, taff en ville, direction tasmanie tout de suite ??...). Bref et des fois c’est pas facile de savoir ce qui est le mieux, et en ville, pas facile de réfléchir. T’es rarement tout seul, puis y’a des trucs à faire, donc tu dépenses, et tu sors donc tu dépenses… Bref… Chaîne sans fin !

Mais bon c’est tout de même une expérience le wwoofing, tu rencontres des gens, tu vis dans un endroit où peu de touristes vont, voire pas du tout, et je parle anglais ! D’ailleurs, je remarque que je comprends mieux ce qu’on me dit. J Enfin encore faut-il qu’on me parle clairement… Et puis à la fin du séjour, elle m’a dit que je parlais pas trop mal. C’est cool hein !

Mais l’inconvénient du wwoofing est que malgré toutes les coordonnées que je peux trouver sur le bouquin, pour trouver des supers endroits suivant la description de l’hôte, il y en a, pas des masses, mais y’en a, et bah il faudrait s’y prendre plusieurs semaines à l’avance car ils ont déjà des wwoofeurs non-stop pendant 1 ou 2 mois ! Et t’es pas en Australie pour prévoir de A à Z ton voyage, alors tu te tapes des wwoofings qui n’ont pas l’air trop mal vu la description, mais ce n’est pas extra ! Pour ma part, je m’y prends en général une semaine avant de pouvoir aller quelque part, mais les meilleurs sont archi bookés… Voilà voilà…

 

Lundi, j’ai repris le bus où ce dernier se stoppait sur les lieux incontournables de la Great Ocean Road (Twelves Apostles, London Bridge, Loch Ard Gorge, Bay of Islands… Magnifique !!!). Mais tu parles, avec le bus, même pas le temps de profiter, hop une photo et c’est reparti. D’ailleurs au premier arrêt il l’avait dit le conducteur au micro, mais moi je ne comprends pas toujours ce qu’on dit, et je m’en soucie pas trop, alors je suis allée me balader comme tous les autres touristes (qui ne sont pas dans le même bus que moi !) jusqu’au 2ème Lookout. J’suis ici, autant tout voir ! Finalement j’suis revenue au bus à la bourre…. Hi hi !). Et puis je me suis tapée un fou rire toute seule, car dès la descente du bus, tu avais toutes les mouches qui tournaient autour de tout le monde (oui 40° ça tue ^^), donc tu voyais tous les touristes et toi-même, en train de faire des gestes dans le vide, sans arrêt pour fuir les mouches. C’était assez comique ! Tous en rythme… Mais très chiant !!! CRAZY !! Lol

 

Je suis maintenant à Warrnambool, où je vais y rester quelques jours à la recherche d’un taff. 30 000 habitants, lieu touristique pendant la saison, j’espère avoir une petite chance… Mais c’est bien car y’a pleins d’endroits où que je peux demander, et pas trop non plus, pas comme en grande ville Melbourne où je n’aurais aucune idée par où commencer !.

Si je ne trouve pas, je tenterais à Geelong (au Sud de Melbourne en direction de la Great Ocean Road) donc retour en arrière sur ma route. Et si je ne trouve encore pas, re-direction Melbourne… Bon ceux-ci ne sont que des plans, ça peut très vite changer.

A voir…. Mais dans tous les cas, j’aime beaucoup Warrnambool. C’est super sympa comme endroit !! Y’a pleins de parcs, pleins de jeux pour les enfants, même un labyrinthe, c’est trop cool ! Y’a même une mini-foire et y’a le «marteau » (je ne sais plus le vrai nom), c’est trop classe. J’vais bientôt aller me faire des frayeurs…. :D

Puis je trouve cet endroit super beau.

Mon backpacker est tout près de la plage, mais la pluie est de retour… Moi qui croyait qu’il faisait tous les jours beau et chaud en Australie, c’est loin d’être la réalité, du moins jamais là où je suis ! Lol

 

Bisous à bientôt

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :